Le régime méditerranéen, source de fibres !

L’obésité touche plus de 40 % de la population. Elle est surtout due à une mauvaise habitude de vie et une mauvaise alimentation. Face à cette situation, de nombreux nutritionnistes proposent des régimes alimentaires, visant à assurer la perte de poids. Le régime méditerranéen en est un exemple et il fait partie des plus efficaces. De quoi s’agit-il exactement ?

Le régime méditerranéen : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, le régime méditerranéen est une approche diététique importée de la Méditerranée, plus précisément de la région Crétoise. Une étude a démontré que la population de la Crète avait une espérance de vie plus élevée par rapport à d’autres pays. Ceci est dû à une bonne habitude de vie, notamment la consommation d’aliments sains et la pratique de sport.

Le régime méditerranéen consiste donc à manger sainement et à éviter les nourritures transformées et trop riches. Il privilégie la consommation de nourritures, riches en fibres, en vitamines et en protéine.

Il est à noter que le but principal du régime méditerranéen n’est pas de maigrir. Il sert surtout à améliorer l’état de santé d’un individu, surtout au niveau cardiaque. Néanmoins, le fait de consommer des aliments équilibrés permet d’éliminer les graisses à l’intérieur du corps.

Le régime méditerranéen : pourquoi l’adopter ?

Le régime méditerranéen apporte de nombreux bienfaits sur le corps.

D’abord, il diminue le risque de maladie cardiaque. En mangeant des aliments trop riches, on finit par accumuler des graisses à l’intérieur de notre corps. Or, ces graisses peuvent boucher la circulation sanguine. L’individu va alors développer de nombreuses maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque. Le régime méditerranéen contribue à l’élimination de ces toxines, et ainsi, à un meilleur fonctionnement de l’organisme.

Il réduit également le risque de diabète type 2. On connaît tous que cette maladie est causée par l’existence de taux excessif de sucres dans le corps. Dans un régime méditerranéen, les sucreries sont moins considérées, voire bannis de l’alimentation. L’individu ne risque donc pas de développer ce genre de pathologie.

Enfin, il renforce le système immunitaire de l’individu. Il est riche en fibres, en vitamines et en nutriments, ce qui assure une meilleure protection contre les éventuelles bactéries.

Le régime méditerranéen : comment le pratiquer ?

Le régime méditerranéen n’a rien de compliquer. En le suivant, l’individu n’a pas besoin de restreindre son alimentation. Néanmoins, il doit privilégier la qualité plutôt que la quantité. De ce fait, il doit consommer beaucoup de légumes et de fruits frais. Il faut aussi manger des poissons et viandes maigres, qui sont source d’oméga 3 et de protides. En plat principal, il peut manger des céréales complètes comme de l’avoine ou le pain de blé entier.

Quels sont les régimes les plus extrèmes éviter absolument ?
Zoom sur le régime DASH : les avantages